LES ATELIERS 2017-08-23T12:05:26+00:00

La Druzhina Hansa pour vos événements historiques

N’hésitez pas à nous contacter afin d’établir un devis sur mesure pour votre festival en viking ou franc.

Artisanats et démonstrations

Les ateliers qui vous seront proposés sur le devis dépendront de la disponibilité des membres de l’association.

Armement et techniques de guerre

Le Xe siècle est une période de grands troubles à l’Est. Pour les bandes vikings sillonnant les routes, la question de l’armement est vitale. En infériorité numérique, loin de chez eux, ils doivent pouvoir compter sur leur rapidité et leur discrétion. Ils pratiquent des attaques “coup de poing” (strandhogg en norrois). À notre époque, seulement quelques grandes batailles se déroulent contre les peuples cavaliers (Magyars, Khazars, Petchénègues). On connaît aussi des sièges contre Byzance. Les Rus entraient en guerre pour étendre leur territoire, négocier des traités de paix et de commerce.

L’atelier sur l’armement vous permet de découvrir les armes d’attaque courantes chez les vikings: la hache, la lance, le bouclier, le scramasaxe, l’arc ou l’épée ainsi que l’équipement défensif : cuirasses, casques, cottes de mailles, gambisons… Des animateurs vous expliquent l’intérêt de cet armement. Les guerriers de la Druzhina réalisent des démonstrations de combat instinctif lors de duels, cercles, saynètes et mêlées.

La maille

Inventée par les gaulois, la cotte de maille a continué à être utilisée jusqu’au Xe siècle, et elle est présente aussi bien chez les vikings que chez les francs. C’est une armure composée de plusieurs anneaux métalliques rivetés ou pleins qui reste très coûteuse, car le métal est cher. De plus, cela prenait de six mois à un an pour réaliser une telle armure. Elle est donc réservée à une élite. Vous découvrirez l’intérêt d’un tel équipement et apprendrez comment se réalise une cotte de maille avec un animateur.

L’archerie

L’arc, avant d’être une arme de guerre, est un outil. La chasse était un élément important de la vie quotidienne, et permettait d’apporter un supplément alimentaire non négligeable. L’atelier archerie vous invite à découvrir la fabrication d’un arc à partir du bois brut, en passant par la confection de cordes et de flèches.

Le bois

Le travail du bois était, avec celui du métal, l’un des artisanats les plus importants. Au Moyen-âge, sous l’influence des moines, les formes subtiles héritées des civilisations antiques disparaissent progressivement du mobilier au profit d’une rigueur formaliste. Ce courant donne naissance à l’art roman. Pour les peuples germaniques septentrionaux, appelés vikings, le bois était présent dans tous les domaines de la vie quotidienne. Leur mobilier était très limité. Bien que l’on ait retrouvé des chariots, des traîneaux, des lits, des bateaux et des chaises à dossier, on sait que la majorité de la population se contentait d’un coffre.

La décoration sculptée était très appréciée et les styles évoluaient continuellement (Oseberg, Borre, Jelling…). La polychromie était également de mise sous l’influence des modes méditerranéennes et byzantines. Les sagas nous parlent de représentations de divinités sous la forme de totem de bois chez les scandinaves (Odin, Thor) et chez les slaves (Swentovit). Des d’objets en bois sont présentés sur l’échoppe, avec explication à l’appui, d’autres sont en cours de réalisation afin que le public comprenne les différentes étapes de fabrication d’une œuvre.

Le tissage

Le tissage est un artisanat maîtrisé depuis des milliers d’années. Il est connu depuis le début du néolithique, et n’a cessé de se développer au fil du temps. Nous vous faisons découvrir les différentes techniques qu’utilisaient les européens au Xe siècle: trames, motifs, couleurs obtenues grâce aux plantes…

L’herboristerie

Depuis des siècles, à cause des guerres et des maladies, les hommes ont cherché à se soigner. Certaines plantes pouvaient servir de remèdes à certains maux, faire de la teinture ou remédier à certains problèmes. Les différentes vertus de certaines plantes peuvent parfois être dangereuses : on évitera de teindre du tissu avec certaines plantes abortives si l’on est enceinte par exemple… Vous découvrirez ces différentes plantes, leurs utilisations et leurs vertus à travers cet atelier.

Musique et contes

Comme dans toute civilisation, les contes ont une grande importance dans la vie quotidienne. Les premières sources écrites de contes en Europe remontent à la Grèce antique, même s’ils existent sans doute déjà bien avant. De nombreux bardes (appelés scaldes chez les vikings) transmettaient les histoires populaires en les chantant accompagné d’un instrument, que ce soit dans les villages ou à la cour du roi. Ces contes sont divers par leur sujets (guerre, mythologie, religion, amour…) et leurs dénominations (eddas, sagas, chansons de geste, cantilènes…). Nous proposons un atelier pédagogique expliquant le rôle important du barde et l’omniprésence des contes, ainsi que des représentations ponctuelles d’un barde les chantant.

Perles de verre

Artisanat existant déjà dès l’antiquité, la fabrication d’objets en verre est un artisanat complexe. Un artisan vous présente les phases de fabrication, la création du four de perlier ou encore les différents motifs historiques de décoration de perles.

Ateliers participatifs

Deviens un guerrier

Ce n’est pas tout d’observer! Pour apprendre, il faut aussi expérimenter! Nous proposons un atelier participatif pour les enfants (à partir de 7 ans). Un animateur leur donne un bouclier et une lance en mousse, et leur apprend à manoeuvrer tous ensemble, comme une armée. Amusement garanti pour les enfants, comme pour les parents!

 Poterie

La céramique représente 80% des trouvailles archéologiques. On trouve en Scanie des poteries importées de Rhénanie élaborées au tour, et une production locale modelée au colombin ou à la tournette. La terre cuite est utilisée pour fabriquer des godets, des plats et des chaudrons. L’argile mélangée à de la paille, du sable ou du crottin de cheval permet aussi de construire des murs (torchis), des fours ou des moules pour fondre les métaux.

L’atelier poterie requiert la participation du public. Les enfants ont la possibilité de travailler la terre en réalisant un objet inspiré du Moyen-Âge (pot, bille de fronde, fusaiole, peson, jouet…) L’artisan est présent pour animer l’atelier et faire apprécier aux enfants les différentes techniques du travail de la terre.

 Architecture

L’habitat autour du Xe siècle est un sujet abordé dans nos ateliers. Les techniques de construction employées à l’époque existaient bien avant, et sont encore utilisées dans certains pays de nos jours. Elles font partie de ces techniques dites traditionnelles et durables. Nous présentons aux enfants un atelier participatif au cours duquel ils peuvent s’essayer à la construction d’un mur de torchis.

Animations

Les saynètes

Afin de rendre l’histoire encore plus vivante nous travaillons sur des saynètes que nous réalisons lors de nos prestations. Elles permettent au public d’entrer dans l’ambiance de la période que nous évoquons. Nous y glissons des références historiques, et essayons de retranscrire les réactions selon les us et coutumes de l’époque.

Le vêtement au Xe siècle

Le vêtement a énormément évolué à travers les âges. Nous vous proposons de découvrir les us et coutumes vestimentaires de nos ancêtres; hommes ou femmes, artisans ou combattants, riches ou humbles.